Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
UN MODÈLE DE CAUSALITÉ DE L'AUTISME : L'EXPOSITION AUX ÉCRANS

UN MODÈLE DE CAUSALITÉ DE L'AUTISME : L'EXPOSITION AUX ÉCRANS

USA - Juin 2015

Par Karen Frankel Heffler, Leonard M. Oestreicher

Problématique

Le trouble du spectre autistique (TSA) apparaît très tôt et se caractérise par un manque d’interactions sociales et de communication, ainsi que des comportements répétitifs et des intérêts restreints. Des études récentes montrent que les causes de l’autisme résultent d’une combinaison entre des facteurs génétiques et environnementaux (50%-50%).

Méthodologie

Pour qu’un facteur environnemental puisse être considéré comme un facteur de TSA, il doit :

- Montrer une augmentation de l’exposition chez les nourrissons impliquant une augmentation de la prévalence des TSA au fil du temps

- Être corrélé positivement avec un développement atypique du cerveau

- Interférer avec l’apprentissage social

- Être réversible grâce à une intervention rapide

- Avoir un lien avec l’autisme et les retards de langage

- Ne pas être pris en compte dans les études à grande échelle portant sur des frères et soeurs atteints de TSA ainsi que dans des études environnementales

Cette étude montre que l’exposition aux écrans pendant l’enfance remplit l’ensemble de ces critères.

Résultats

Cette étude propose un modèle de causalité du TSA chez les enfants vulnérables pour lesquels une exposition aux écrans en dehors d’un cadre social engendre une hyper-connectivité sensorielle du cerveau. Cette réponse neuronale accrue à l'exposition sensorielle modifie le comportement du nourrisson et a un impact sur son développement social et cognitif à cause d’un neuro-développement inhabituel. De nombreux aspects du TSA sont expliqués par ce modèle, dont l’hyper-connectivité, les capacités particulières, l’interférence avec le développement du cerveau social typique, etc…

Les auteurs suggèrent qu’une surexposition aux écrans pendant la petite enfance aurait pu contribuer à la recrudescence de l’autisme au cours des 25 dernières années.

Consultez également
UN MODÈLE DE CAUSALITÉ DE L'AUTISME : L'EXPOSITION AUX ÉCRANS

UN MODÈLE DE CAUSALITÉ DE L'AUTISME : L'EXPOSITION AUX ÉCRANS

USA - Juin 2015Par Karen Frankel Heffler, Leonard M. OestreicherProblématiqueLe trouble du...

29 octobre 2019
L’OMS RECONNAÎT L’ADDICTION AUX JEUX VIDÉO COMME TROUBLE MENTAL

L’OMS RECONNAÎT L’ADDICTION AUX JEUX VIDÉO COMME TROUBLE MENTAL

Mai 2019Par l'Organisation Mondiale de la SantéPourquoi le trouble du jeu vidéo a-t-il été...

25 mai 2019
TEMPS D’ÉCRAN ET TROUBLES DE L’ATTENTION CHEZ LES JEUNES ENFANTS

TEMPS D’ÉCRAN ET TROUBLES DE L’ATTENTION CHEZ LES JEUNES ENFANTS

Canada - Avril 2019 - Lien vers l'étudePar Sukhpreet K. Tamana,Victor Ezeugwu, Joyce Chikuma,...

17 avril 2019
DIODES ÉLECTROLUMINESCENTES (LED) ET SANTÉ HUMAINE & ENVIRONNEMENT

DIODES ÉLECTROLUMINESCENTES (LED) ET SANTÉ HUMAINE & ENVIRONNEMENT

France - Avril 2019 - Lien vers l'étudePar l'Agence nationale de sécurité sanitaire de...

5 avril 2019
TEMPS D’ÉCRAN, MOTRICITÉ ET ACTIVITÉ PHYSIQUE AVANT LA SCOLARISATION

TEMPS D’ÉCRAN, MOTRICITÉ ET ACTIVITÉ PHYSIQUE AVANT LA SCOLARISATION

USA - Mars 2019 - Lien vers l'étudePar E. Kipling Webster, Corby K. Martin, Amanda E....

1 mars 2019
TEMPS D’ÉCRAN ET DÉCRYPTAGE DES ÉMOTIONS ENTRE 4 ET 8 ANS

TEMPS D’ÉCRAN ET DÉCRYPTAGE DES ÉMOTIONS ENTRE 4 ET 8 ANS

Norvège - Février 2019 - Lien vers l'étudePar Věra Skalická, Beate Wold Hygen, Frode Stenseng,...

28 février 2019
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus